Le bilan Oligo/Check

Le cabinet propose depuis de nombreuses années le bilan OligoScan. Ce bilan a évolué pour devenir le bilan Oligo/Check.

Analyse tissulaire de la main par lumière pulsée

Cette technologie non-invasive a de nombreuses fois révélé son utilité pour comprendre l’origine de certains troubles.

Méthodologie :

Le bilan OligoCheck fonctionne par lumière pulsée. Il mesure les concentrations en oligoéléments, minéraux, métaux et « métaux lourds » dans les tissus profonds de la main, ce qui donne une mesure plus fiable que le sang, dont la composition varie d’heure en heure.

Contenu du bilan :

En quelques secondes, le rapport détaille votre état minéral (minéraux, oligo-éléments) et vos surcharges éventuelles en « métaux lourds ». Il donne également des indications sur certaines vitamines.

Le logiciel évalue l’état du métabolisme au vu des résultats : état enzymatique, agression oxydative et protection antioxydante, assimilation digestive, état nerveux, gestion du sucre, nature des surcharges graisseuses … Ce bilan qui ne dispense pas bien sûr de faire d’autres bilans comme l’état du microbiote intestinal, les intolérances alimentaires, l’hydratation tissulaire, la recherche de lithiases, les bilans sanguins etc.

Pages 1 et 2 du bilan

L’on sait l’importance des minéraux pour le bon fonctionnement nerveux, celle des oligo-éléments pour nos glandes … Le bilan permet de mieux comprendre d’où proviennent certaines déficiences métaboliques. La science a bien évolué et l’on connaît aussi de nombreuses interférences entre les polluants et nos réserves alcalines c’est-à-dire nos stocks minéraux, ainsi que l’impact des polluants sur le fonctionnement des glandes et sur la prolifération de parasites.

Les suites à donner à ce bilan :

Le naturopathe évaluera la possibilité et les méthodes adéquates pour corriger, par l’alimentation ou des supplémentations éventuelles, les déséquilibres constatés. Ainsi, le bilan OligoCheck est un incontournable de la correction de terrain !

Concernant les métaux lourds, la prudence est de mise : les drainages des métaux lourds ne sont pas possibles avec un foie encombré, une sulfo-conjugaison insuffisante, un intestin hyperperméable ou des reins en faiblesse. La précaution sera donc de prévoir d’abord une remise en forme plus ou moins longue !

Quand faire ce bilan ?

Le cabinet propose ce test, soit lors d’une consultation isolée, soit durant une consultation de bilan ou de suivi. Dans le premier cas, des conseils simples vous seront donnés pour corriger les déséquilibres, si votre état général permet ces corrections. Parfois, il faudra faire des investigations complémentaires. Ce bilan prend tout son sens lorsqu’il est intégré à une démarche globale.

Pour plus d’informations sur la technologie : https://www.so-check.com/oligocheck