Drainer en hiver ? Danger !

En ce 31 janvier, nous sommes encore en plein hiver météo… La neige tombe sur une bonne partie de la France. Pourtant, les premiers signes de l’arrivée prochaine du printemps sont déjà là.

En énergétique chinoise, on place le début du printemps vers le 15 février, après 2 semaines d’intersaison, période de « bascule » entre l’hiver et le printemps, durant laquelle les énergies retournent à la terre.

Cette saison « de Terre » est typiquement humide. Nous sommes actuellement dans cette intersaison (regardez dehors, c’est bien visible !). Durant ces 2 semaines, les organes qui sont au sommet de leur énergie, et donc sur lesquels on peut travailler (le cas échéant), sont la rate et le pancréas.

Attendez donc avant de démarrer vos cures de printemps, càd. les drainages du foie et de la vésicule biliaire. Le froid ambiant n’est pas propice : il monopolise une bonne partie de votre énergie ! Si vous ne voulez pas que votre drainage vous dévitalise (qui le voudrait ?), attendez que le temps se réchauffe un peu et que la nature se réveille. Selon les régions, le moment va donc varier ! A la côte d’Azur, début mars, le temps peut se réchauffer significativement. Dans les Alpes, on devra sans doute attendre le printemps du calendrier européen … Dans tous les cas, regardez la nature et écoutez-vous !

Au début du printemps, il est conseillé de mettre nos organes-filtres (appelés « émonctoires » par les naturopathes : foie, intestins, reins principalement) au repos au début du printemps, pour nettoyer les excès alimentaires de l’hiver. Cela se fait grâce à des réductions alimentaires, voire à un jeûne (pour les plus courageux), et par des drainages. Je vous recommande, pour le choix de vos cures, de vous rapprocher d’un naturopathe ou d’un énergéticien chinois, qui pourra le mieux évaluer votre vitalité et vos besoins organiques. Les plantes sont fabuleuses … quand on les connaît bien ! Un drainage trop puissant ou trop long peut abîmer vos organes et vous épuiser !

Pour l’instant, préservez votre énergie fondamentale : celle qui vous donne votre chaleur interne, votre « feu digestif », votre vitalité générale.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.